vendredi 30 septembre 2011

Le Canard PC selon Omar Boulon, son rédac-chef

Connaissez-vous le magazine le plus fébrilement attendu tous les premiers et quinze du mois et dont les lecteurs sont accros savoureuses  blagues de ses rédacteurs ? 
Vous l'avez sans nul doute deviné, pourvu que vous soyez féru de jeux vidéo, il s'agit bien du mythique Canard PC, le bimensuel spécialiste du jeu vidéo à l'humour incisif - voire corrosif - et dont la réputation d'intégrité n'est plus à faire.
Un magazine où « aucun pigiste n’a été maltraité (anormalement) pendant le bouclage et où les jeux vidéo ne sont pas testés sur les animaux ».
Omar Boulon, son rédacteur en chef, s'est aimablement  prêté au jeu des questions/réponses pour le plus grand plaisir de ses fans.

Comment est né le Canard PC ?

Lorsque le magazine Joystick a été racheté par le groupe Future France,  Lord Casque Noir, Fishbone, Ivan Le Fou, Captain Ta Race, Ackboo, Gana, Bob Actor, Monsieur Pomme de Terre et Couly ont décidé de quitter le magazine, leur vision du jeu vidéo divergeant de celle de la nouvelle direction. Et c'est dans une piscine en Espagne qu'est née l’idée de créer leur propre magazine en mettant en commun l’argent de leurs indemnités. Ils ont alors fondé la société Presse Non-Stop et  le premier numéro du Canard PC a été publié en novembre 2003.

Quelle est la ligne éditrice de Canard PC ?

Les anciens de joystick avaient déjà une réputation de probité. On a juste exacerbé le côté « rentre dedans ». Aujourd’hui, avec Canard PC, l’équipe est au top et on a réussi à faire ce qu’on avait envie de faire depuis le début, donner notre opinion sans contraintes. Nous n’avons pas la prétention d’être exhaustifs mais nous essayons de couvrir tout les jeux qui intéressent nos lecteurs. Et nous ne sommes pas obsédés par les jeux vidéo, ce qui nous permet de rester objectif.

Pourquoi avoir choisi de passer de l’hebdomadaire au bimensuel ?

Depuis 2007, la formule du bimensuel, avec parution le premier et le quinze du mois, nous permet à la fois d’être dans l’actualité, contrairement au mensuel, tout en prenant assez de recul pour donner une autre dimension au journal en approfondissant les sujets.

Comment avez-vos intégrer l’équipe ?

Passionné de littérature, je me destinais à devenir professeur d’histoire-géographie et je venais de finir ma maîtrise de géographie à Hypokhâgne, lorsqu'en février 2005  j’ai envoyé quelques papiers à Canard PC. Deux jours après, j’ai été engagé comme pigiste pour deux ans.

Quant est-il de l’équipe ?

Aujourd’hui Jérôme Darnaudet, alias Lord Casque Noir, est président et directeur de la publication. L'équipe est jeune et dynamique, la moyenne d’âge étant de vingt six ans. Elle s'est renouvelée au fil du temps, mais certains reviennent car on a toujours envie de faire quelque chose ensemble.  Fishbone travaille maintenant du Costa Rica et Gana y vend des jeans. De temps en temps Pomme de Terre réapparaît. Ackboo est l’ancien rédacteur en  chef. Ivan Le Fou fait des billets d’humour et avec ses quinze ans d’expériences, c’est le plus réfléchi de tous. Lord Casque noir est un fou de cinéma. Didier Couly, le doyen, est le dessinateur de notre mascotte.
En 2005, la deuxième génération est arrivée. El Gringo est parti explorer l’Amérique du sud avec son sac à dos et trois cent euros en poche. Quant à moi, je suis aujourd'hui rédacteur en chef.
Puis, la troisième génération est apparue avec Kahn Lusth, passionné par sa petite amie, Guy Moquet râleur comme un breton, Maria Calas une vraie journaliste qui s’occupe de tester les petits jeux sur le net et Sonia.

Combien de temps mettez-vous pour tester un jeu ?

C’est très variable. Toute l’équipe teste les jeux mais on a aussi des spécialistes pour des jeux comme War Game. Un jeu de rôle comme Fall Out va demander minimum une vingtaine d’heures. L’idée c’est de tester la plupart des gros jeux des trois dernières années, mais on teste aussi tout ce qui sort sur PC, sauf les jeux éducatifs ou les jeux pour les enfants.

Qu’est ce qui est frappant dans l’évolution des jeux vidéo ces dernières années ?

La grande nouveauté des dernières années c’est Call of Duty. Aujourd'hui on peut déplorer que les jeux vidéo soient nivelés par le bas pour plaire à tout le monde. Les vrais  jeux vidéo sont dans les marges et pas dans les superproductions. C’est tout l’intérêt d’avoir un magazine à soi, on dit ce qu’on pense et dès qu’on nous dit quelque chose, on en parle dans le magazine suivant. Et comme je suis plutôt bagarreur et toujours en guerre, les gens finissent par laisser tomber.

Comment envisagez-vous de faire évoluer Canard PC ?

Le journal est diffusé à 30 000 exemplaires surtout dans les grandes villes. Nous éditons aussi le Canard PC Hardware tous les deux mois. Sur le site internet, les trois premières années de Canard PC sont  consultables gratuitement et tous les ans, on rajoute un an de plus.
On envisage d'augmenter la taille du magazine en passant de 64 pages à 96 pages tous les quinze jours,  de manière à pouvoir traiter des dossiers plus généraux sur l’actualité.

Que pensez-vous du forum ?

Sur le forum les gens sont très actifs et nous faisons le nécessaire pour être joignables et répondre rapidement. Ils sont aussi très impliqués car lorsqu’on fait un sondage le nombre de réponses est impressionnant, la dernière fois en quatre jours, on a recueilli plus de 4000 réponses.

Qu’avez-vous envie de dire aux jeunes accros aux jeux vidéo ?

Pour moi, le jeu vidéo est un divertissement qui passe après les choses essentielles de la vie, comme voir ses potes et faire ses devoirs. Trop jouer finit par écœurer. A un moment de ma vie où j’avais des difficultés,  j’ai joué aux jeux vidéo à outrance. Je jouais jusqu’à douze heures par jour à des jeux solo, je ne voulais plus voir personne et c’est là que j’ai finalement le moins apprécié de jouer. Aujourd’hui, même si mon métier est proche de ma passion, je me suis fixé comme règle de ne pas jouer à la maison. Pour moi, la lecture est essentielle et je conseille aux jeunes de lire et de se cultiver. Le jeu est une distraction.


En savoir plus ? suivez le fil Canard PC
Rédaction Canard PC, 14 rue soleillet, Paris 20ème
Tél : 01.43.49.42.27.
©Véronique Pouzard
Note de l'auteur sur l'interview : Omar Boulon est le rédacteur en chef du magazine Canard PC. Le Canard PC est un magazine de jeux vidéos à l'accent corrosif mais tellement agréable à lire  ! Le magazine Canard PC est surprenant est plein d'humours à l'image de son rédacteur en chef Omar Boulon et de tous les rédacteurs d'ailleurs qui rivalisent d'inventions pour nous faire rire. Mais attention, les rédacteurs du magazine Canard PC sont impartiaux et impitoyables, c'est une des raison pour laquelle on peut leurs faire confiance. Les rédacteurs du Canard PC notent les jeux vidéos. Tous les Jeux vidéos nouveaux sont passés en revue dans le magazine Canard PC par les rédacteurs et Omar Boulon.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire